Comment j’ai décider de devenir Agile

Nouveau focus

Changer le focus

Changer le focus

En 2009, l’entreprise pour laquelle je travaille s’est mis à focusser entièrement sur la plateforme technologique que nous étions à concevoir, la plateforme iGOvirtual. Cela a eu pour effet, dans ma situation personnelle, de commencer à mettre de côté tout ce que j’avais fait comme programmation web, Filemaker, bases de données et autre afin de prendre un nouveau départ. La décision a été prise que je développerais entièrement un portail web qui répondrait à nos besoins.

On a établit une liste de fonctionnalités requises, puis une liste de souhaits. Aucune des plateformes commerciales déjà existante ne s’approchait suffisamment de ce que l’on envisageait pour l’évolution de notre produit. Nous en avons bien testé près d’une dizaine, mais nous étions insatisfaits de toutes. La décision d’entreprise a donc été de me laisser créer notre propre portail web, interface utilisateur vers notre offre  de services et de technologies.

 

L’un des points saillants qui a motivé notre décision était la lourdeur, cette énorme lourdeur des plateformes commerciales existantes. Dans plusieurs cas, si l’on souhaitait simplement changer le design, ne serait-ce que légèrement, je devais modifier des dizaines de fichiers. En gros, la totalité des produits que nous avons testés étaient carrément mal conçus et évoluaient difficilement avec les technologies émergentes. Ils offraient tous trop de fonctionnalités pour lesquelles nous n’avions aucun besoin, et manquaient tragiquement les fonctions qui nous étaient si chères.

Le choix de construire notre plateforme sur mesure est devenu pour moi la plus grande source de motivation professionnelle depuis que je fais ce métier. Étant le seul programmeur de la boite, j’avais la responsabilité de faire de cette interface un succès. Et ma première réaction, vous le devinerez, a été de me dire «Je ferai une liste si bien détaillée des fonctionnalités, que tout sera modulaire, facilement éditable, interchangeable, parfait quoi!».

Sans le savoir, je débutais mon projet en reproduisant fidèlement le modèle Waterfall, celui-là même qui avait fait en sorte que les produits commerciaux que nous avions évalués nous semblaient si terriblement incongrus.

Le manifeste agile

Puis un jour au courant du printemps 2010, en cherchant sur le web des façons de mieux gérer ma part du projet, je suis tombé sur le manifeste Agile. Je l’ai lu. Puis je l’ai relu. Les yeux écarquillés, je cherchais dans le texte les endroits où j’avais vu absolument tout sur mon projet : comment mettre en place ma gestion de temps, comment faire en sorte de toujours être en avance sur les demandes de mon chef de projet. J’avais beau relire, on ne parlait pas de notre projet. Ni du langage de programmation que j’utilisais. Rien n’était mentionné sur la façon de faire.

Et pourtant, tout y était bien. En relisant pour une troisième fois ce texte tout simple, dans ma tête, ce qui s’en dégageait s’est mis à cadrer avec les valeurs que je voulais apporter à ma façon de naviguer dans ce projet de développement logiciel. J’ai été littéralement séduit.

Tandis que je m’efforçais vainement de créer une fonction qui serait « l’ultime fonction super-documentée et hyper-modulaire» qui permettrait à l’infini d’être réutilisable sans effort et parfait jusqu’à la fin de temps, le manifeste Agile prônait l’adaptation au changement plutôt que le suivi d’un plan.

Le manifeste Agile mets l’emphase sur l’importance de prioriser un logiciel fonctionnel plutôt qu’une documentation exhaustive. N’avais-je pas d’ailleurs dû réécrire/modifier plusieurs fois déjà la documentation de cette super-méga-fonction que je souhaitait rendre  infaillible?

Abandonner le plan

Cette lecture a été pour moi le déclenchement d’une toute nouvelle philosophie dans mon travail. C’est cette journée là que j’ai décidé de devenir Agile. Au delà de l’aspect gestion de projet et organisation du travail, j’ai eu ce jour là la volonté profonde de ne plus jamais être surpris, frustré, déçu de devoir changer mon plan. Plus de plan donc. Juste une liste de souhait. J’étais encore loin d’être agile. Mais en acceptant de mettre mon plan aux poubelles et de ne plus jamais en réécrire un autre, j’acceptais un concept fondamental des méthodologies Agile.

Évidemment, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. Mais c’est à partir de ce moment là que j’ai réellement décider de m’intéresser au concept de l’agilité et aux nombreuses méthodologies qui embrassent ces principes. Ce fut aussi le point de départ d’une merveilleuse aventure d’apprentissage et de découverte, et ce blog en est l’une des façons de partager ces découvertes avec vous, développeurs, programmeurs, chargés de projets, gestionnaires et directeurs.

Publicités
Tagué , , , ,

5 réflexions sur “Comment j’ai décider de devenir Agile

  1. […] Je ne peux qu’être entièrement d’accord avec lui. Lorsque je me suis mis en tête de devenir agile, j’ai fait comme, j’imagine, la plupart des gens: je me suis renseigné. Sur le web, la […]

  2. […] mettre l’emphase sur les points 2 et 3. Lorsque j’ai commencé à changer ma façon de faire pour devenir agile dans mes méthodes de travail, j’avais de la difficulté à bien exprimer les exigences […]

  3. […] mon billet « Comment j’ai décider de devenir agile« , je relate le moment où j’ai compris l’importance de changer ma façon de […]

  4. […] ma part, lorsque j’ai pris la décision d’améliorer ma productivité par l’adoption des méthodes agiles, je savais que je ne pouvais pas chambouler du jour au lendemain toute ma façon de fonctionner. Je […]

  5. […] je peux dire que je voyais une différence majeure dans mon travail. J’avais commencé à être agile en limitant les interruptions dans mon cahier de charge. Celui-ci était  maintenu à plus courte […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :